Une lutte à deux à la mairie de Trois-Rivières?

Adis Simidzija, ce travailleur communautaire qui voulait faire la lutte au maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque lors de l'élection municipale de novembre, tire sa révérence et accorde son appui à l'autre candidat à la mairie, Jean-François Aubin.

M. Simidizija affirme que le pouvoir ne l'intéresse pas et qu'il peut faire avancer les dossiers en continuant à travailler dans la communauté.

Quant à Jean-François Aubin, il accueille volontier cet appui qui confirme que la campagne électorale mettra en opposition deux visions.