Une mode questionnable

La mode des selfies s'invite dans les salons funéraires du Québec. 

Cette mode force les salons funéraires à prendre des mesures pour s'assurer du respect des familles endeuillées. 

Dans presqu'une funéraille sur deux, lorsqu'il y a exposition, des gens s'approchent avec leur téléphone cellulaire à la main pour se prendre en photo avec le défunt. 

Les spécialistes en deuil sont unanimes, voir la dépouille d'un défunt aide à faire son deuil. 

Toutefois, la Corporation des thanatologues du Québec craint les débordements et c'est pourquoi, elle souhaite une règlementation. 

La Corporation compare cette problématique à celle entourant la dispersion des cendres. 

Actuellement, aucune loi ne protège l'image du défunt. Toutefois, une personne troublée de voir que vous avez mis une photo de sa mère décédée sur Facebook pourrait vous poursuivre.