Une première offense coûteuse

Un jeune homme dans la vingtaine apprend à la dure qu'on ne badine pas avec la loi sur l'alcool au volant.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, il a croisé à haute vitesse une voiture patrouille de la police de Trois-Rivières sur le boulevard Mauricien dans le secteur Trois-Rivières Ouest.

Les policiers l'ont rapidement intercepté et le jeune homme dégageait une odeur d'alcool.

Le test d'ivressomètre effectué au quartier général a indiqué un taux d'alcool deux fois supérieur à la limite permise.

Qui plus est, le jeune conducteur était soumis à une tolérence zéro.

Son permis a immédiatement été suspendu, son véhicule a été remorqué et le conducteur devra éventuellement se présenter devant la Cour pour épondre à une accusation criminelle.