Visite de la ministre David à l'UQTR

C'est avec les applaudissements de plusieurs dizaines de professeurs en lock-out que la ministre de l'Enseignement supérieur a été accueillie mardi matin à l'Université du Québec à Trois-Rivières.

La ministre est venue discuter avec la direction, les professeurs ainsi que les étudiants impactés par ce conflit de travail.

Les 440 professeurs de l'université sont en lock-out depuis maintenant 14 jours.

La ministre persiste et signe, elle demande la levée inconditionnelle du lock-out.


 
«Je m'en vais à Québec et on va regarder attentivement tous les outils à notre disposition, il y en a pas des millions, mais il y en a et nous allons continuer à travailler très très fort pour que vous puissiez retrouver des conditions satisfaisantes de travail.»