William Turner en évaluation

Après un an de procédures et de remises, William Turner accusé à la suite d'un vol qualifié en avril 2016 à la Banque Royale de la rue Barkoff, secteur Cap-de-la-madeleine, renonce à tenter de reprendre sa liberté d'ici la fin des procdures à son endroit.

Il prend le chemin d'un établissement spécialisé qui aura à évaluer sa responsabilité criminelle.

Le retour devant le tribunal est prévu le 2 mai

Le néo-écossais est formellement inculpé sur 4 chefs d'accusations dont 3 en matière de vol qualifié.
 
Turner qui a été arrêté quelques minutes à peine après avoir commis son vol a du être transporté à l'hôpital lors de sa première comparution en raison d'un malaise qu'il a subi peu de temps après son arrestation.