30 000$ pour retrouver Marilyn Bergeron

L'enquête sur la mystérieuse disparition de Marilyn Bergeron est relancée sur la base de nouvelles informations communiquées par ses proches cet avant-midi. 

La jeune femme de 24 ans aurait vécu un terrible drame dans les semaines précédant sa disparation le 17 février 2008.

C'est ce qu'a révélé son ami Jonathan Gauthier qui l'a accueilli chez lui, à Montréal en décembre 2007.

Pour une raison qu'il ignore, Marilyn paraissait mélancolique, voire bouleversée.

"Je lui ai posé la question Marilyn as-tu assisté à un meurtre? Non c'est pire. As-tu été victime de viol? Non c'est pire. Elle a fini par me dire: Jo tu ne peux même pas t'imaginer ce que j'ai vécu."

Il a tenté pendant plusieurs heures de la convaincre de se confier sans succès. 

La mère de Marilyn, Andrée Béchard, est aussi convaincue qu'il lui est arrivé quelque chose de grave. 

Sa fille a quitté en coup de vent son appartement de Montréal pour rejoindre le domicile familial de Québec le 10 février 2008.

"À la question as-tu été agressé Marilyn?  J'ai eu des larmes. J'ai eu des pleurs. Je l'ai prise dans mes bras et on a pleuré ensemble...mais je n'ai jamais eu une réponse claire de ma fille.

Mme Béchard est persuadée que ces évènements ont un lien avec la disparition de sa fille.

 

30 000$ de récompense

Un montant de 30 000$ est maintenant offert pour quiconque fournira des informations permettant de retrouver Marilyn.

Elle a été vue pour la dernière fois dans un café de Saint-Romuald, près de Québec, avant sa disparition le 17 février 2008.

Quelques jours plus tard, elle aurait été aperçue dans une gare de train à Windsor en Ontario.