68 postes sont abolis chez TVA

Le couperet tombe sur les employés de TVA. 68 postes sont abolis.

L'entreprise se dit forcée de procéder à d'importantes compressions budgétaires visant à réduire ses charges opérationnelles. Le Groupe TVA explique que ces compressions budgétaires sont causées par «les iniquités qui fragilisent l'industrie télévisuelle depuis plusieurs années».

« Le statu quo actuel affaiblit notre industrie, nuit à notre culture et nous accule au pied du mur. Afin d'assurer notre survie, nous devons faire des choix difficiles pour protéger la production de contenu original de langue française, créé au Québec ». -France Lauzière, présidente et chef de la direction de Groupe TVA et chef du contenu de Québecor Contenu.

L'entreprise interpelle le CRTC afin qu'il modernise sa réglementation et réclame un rééquilibrage des tarifs de distribution des chaînes spécialisées.