Alerte à l'université Concordia : le suspect accusé

Le suspect arrêté pour les menaces à l'université Concordia est accusé de trois chefs d'accusation, dont incitation à craindre un attentat terroriste.

Hisham Saadi, 47 ans, restera détenu d'ici sa prochaine comparution. Il devra suivre une évaluation psychiatrique et comparaîtra de nouveau demain pour son enquête sur remise en liberté.

Selon le SPVM, il n'aurait aucun complice.

L'homme de 47 ans a été appréhendé dans un appartement de l'avenue de Darlington, près de la rue Goyer, dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges. 

Plusieurs policiers ont participé à l'intervention dont des membres du groupe tactique et de l'escouade canine qui ont inspecté l'appartement avec des chiens entrainés à détecté les explosifs.

Une trentaine de locataires voisins ont dû être évacués pendant l'opération.