Allergies alimentaires : Les bébés qui ont pris des antiacides sont plus à risque

Si vous avez donné un antiacide à votre bébé parce qu'il avait du reflux gastrique, il a deux fois plus de chances de développer une allergie alimentaire.

Selon une nouvelle étude américaine, ces médicaments, (le zantac par exemple) pourraient modifier les bactéries intestinales et donc provoquer une réaction dans le système immunitaire.

En plus des allergies aux aliments ou aux médicaments, plus de la moitié des enfants analysés ont développé des éruptions cutanées, de l'asthme ou du rhume des foins.

Près de 800 000 enfants nés entre 2001 et 2013, qui ont reçu des antiacides dans leurs six premiers mois de vie, ont participé à l'étude.

Les résultats ont été publiés lundi dans la revue JAMA Pediatrics.