Assemblée générale des cols bleus de Montréal sous tension

Les cols bleus de Montréal sont réunis en assemblée générale cet avant-midi.

La rencontre est mouvementée. La tension est palpable.

C'est que la présidente Chantal Racette fait l'objet de nombreuses critiques.

Elle devra fournir des explications sur des allégations de dépenses jugées excessives.

Mme Racette et son trésorier, Jacques Rochon, se feraient rembourser leurs cotisations personnelles à leur fonds de retraite, à même la caisse des cols bleus, selon TVA Nouvelles.

Plusieurs cols bleus réclament la démission de la présidente. Une pétition réclamant sa destitution a circulé à la mi-janvier. 

Il s'agit de la première rencontre syndicale de l’année.

Chantal Racette a fait l'objet d'un vote de confiance à deux reprises, soit en décembre 2016 et en janvier dernier.