Attentat à Paris, trois présumés complices interrogés

La police française a arrêté trois proches de l'auteur de l'attentat commis sur les Champs-Élysées de Paris hier soir.

Une enquête est en cours pour déterminer s'il s'agit de complices. 

Un autre homme, un Belge, s'est rendu aux autorités. Son niveau d'implication est analysé. 

Le tireur serait Karim Cheurfi, un Français de 39 ans. Il se serait récemment radicalisé selon des proches.

Il a abattu un policier en plus d'en blesser deux autres avec une arme à feu automatique. 

Une note manuscrite a été trouvée à ses côtés, note dans laquelle il se porte à la défense du groupe armé État islamique qui revendique cet attentat. 

Cette fusillade survient à seulement trois jours du premier tour de l'élection présidentielle. 

Le premier ministre, Bernard Cazeneuve a appelé les Français à ne pas se laisser intimider. 

De nombreux policiers et militaires seront déployés dans les rues de la France pour permettre aux électeurs de se prononcer en toute sécurité. 

LE PRÉSIDENT TRUMP RÉAGIT 

Le président des États-Unis, Donald Trump a commenté cet attentat sur Twitter. 

" Another terrorist attack in Paris. The people of France will not take much more of this. Will have a big effect on presidential election!" - Donald Trump 

Traduction : Un autre attentat terroriste à Paris. Le peuple français en a assez. Cet attentat aura un gros effet sur l'élection présidentielle.