Attentat de Londres : l'un des blessés succombe à ses blessures

Le bilan de l'attentat meurtrier de Londres pourrait encore s'alourdir.

Aujourd'hui, un homme de 75 ans, maintenu en vie artificiellement, a succombé à ses blessures.

6 de la trentaine de blessés sont toujours dans un état critique.

L'IDENTITÉ DU TUEUR DÉVOILÉE

Il s'agit de Khalid Masood, 52 ans, citoyen britannique, qui a été abattu. Il a des antécédents judiciaires, mais n'était pas fiché en tant que possible terroriste.

Daesh, qui a revendiqué l'attaque, affirme qu'il est l'un de leurs soldats.

COLIS SUSPECT INOFFENSIF À WESTMINSTER

La tension est encore palpable autour de Westminster. Les policiers ont bouclé plusieurs rues en raison de la découverte d'un colis suspect.

Ils ont rouvert les voies après avoir confirmé qu'il n'y avait pas de menace.

ARRESTATIONS ET PERQUISITIONS

La police britannique a effectué 8 arrestations à la suite de l'attentat qui a fait 4 morts, dont l'assaillant, hier, près du Parlement de Londres, en Angleterre. 

Des centaines de policiers ont mené des perquisitions à 6 adresses. 

Une de ces opérations s'est déroulée dans la ville de Birmingham, où le véhicule utilitaire sport qui a servi à l'attaque aurait été loué.

Les enquêteurs privilégient pour l'instant la thèse de l'attentat terroriste. Le meurtier foncé sur des piétons avant de sauter par dessus les grilles du Parlement et de poignarder un policier.

Avec la collaboration de Pierre Cantin.