Attentat de Manchester : débat sur la sécurité des festivals

L'attentat de Manchester ravive l'inquiétude des festivaliers, particulièrement, des familles.

Mais ni à Québec, ni à Montréal, on a l'intention d'augmenter la sécurité visible.

La firme de sécurité Sirois, qui fournit des agents de sécurité à plusieurs événements, a suggéré d'interdire les sacs à dos dans les festivals.

Le Festival d'été de Québec n'a pas l'intention de les interdire, affirmant que les fouilles aux entrées sont amplement suffisantes. Rappelons que l'attentat de Manchester a été perpétré hors du périmètre de sécurité du spectacle d'Ariana Grande.

À Montréal, il n'est pas question d'augmenter le niveau d'alerte. Le maire de Montréal, Denis Coderre, veut rassurer les nombreux participants aux activités du 375e anniversaire de la métropole. Il promet que tout est en place pour assurer la sécurité.

Chez Evenko, les sacs à dos sont déjà interdits dans les festivals et concerts au Centre Bell.

Pour ce qui est des Francofolies de Montréal et du Festival de Jazz, l'Équipe Spectra refuse de commenter sur les mesures de sécurité qui seront prises. Lors des éditions précédentes, les sacs à dos étaient permis, mais sont fouillés.