Bébé laissé dans une voiture: une loi pour éviter des décès?

Les voitures devraient-elles être obligatoirement équipées de dispositifs pour éviter qu'un enfant y soit oublié?

C'est la réflexion qui ressort du rapport de la coroner Denyse Langelier, en lien avec le décès d'un bambin, il y a près de deux ans, à Saint-Jérôme.

En août 2016, un père de famille a oublié son bébé dans sa voiture. Le poupon âgé de quelques mois a été retrouvé mort en fin de journée.

Dans son rapport, la coroner souligne que plusieurs dispositifs d'alarme existent, dont les capteurs qu'on insère dans le siège d'enfant. Certains envoient même des alertes sur le cellulaire.

Toutefois, aucune règlementation n'oblige les constructeurs à munir les voitures de ces outils qui permettraient d'éviter un drame.

Transport Canada explique qu'aucun de ces dispositifs n'est suffisamment efficace pour garantir la détection d'un enfant laissé seul dans un véhicule.

« Les nourrissons peuvent avoir une respiration et des battements cardiaques erratiques et ils produisent seulement des petites quantités de dioxyde de carbone, ce qui constitue un défi important pour ce qui est de la détection. » - citation de Transport Canada, incluse dans le rapport de Denyse Langelier
 

Me Langelier conclut qu'en attendant qu'un outil d'alerte soit installé dans les voitures, les parents devront trouver le dispositif ou le moyen qui leur convient le plus, selon leurs besoins.