Bombardier: Pierre Beaudoin renonce à son importante augmentation de salaire

Le président exécutif du conseil d'administration de Bombardier, Pierre Beaudoin, renonce à son importante augmentation de salaire.

On apprenait mercredi que la rémunération des plus hauts dirigeants de Bombardier avait augmenté de près de 50% en 2016.

Pierre Beaudoin a donc demandé au CA de l'entreprise de revoir sa rémunération de 2016 en la réduisant au niveau de celle de 2015.

Il a indiqué que la confiance des citoyens et celle des gouvernements sont extrêmement importantes pour lui, que la situation a dévié l'attention qui était portée sur le travail important réalisé par les employés et la haute direction de Bombardier.

Cette annonce survient après la sortie du premier ministre Philippe Couillard et de son ministre des Finances, Carlos Leitao, qui ont tous les deux invité Bombardier à revoir sa politique de rémunération.

On ignore si les autres dirigeants vont renoncer eux aussi à leur augmentation.

Bombardier s'explique 

Le président du comité des ressources humaines et de rémunération de Bombardier défend la hausse salariale accordée aux 6 plus hauts dirigeants.

Jean C. Monty a tenu à rétablir les faits dans une lettre ouverte.

Il affirme que « la capacité de Bombardier à livrer concurrence et à gagner dans un marché mondial très compétitif dépend de sa capacité à attirer et à retenir une équipe de hauts dirigeants de calibre international ».

M. Monty souligne également que l'augmentation de salaire est conditionnelle à l'atteinte de certaines cibles.

Selon lui, les pratiques de rémunération de la multinationale sont « saines ».