Budget: la CAQ multiplie les dépenses

Dans son premier budget, la CAQ a profité des surplus de 2,5 milliards $ laissés par le PLQ pour multiplier les annonces. Aucune baisse d'impôt n'est au menu, mais les dépenses en éducation augmentent de 5,1% et de 5,4% en santé. 

Le ministre des Finances, Éric Girard, investit 230 millions $ dans le réseau de l'éducation. En 2022, toutes les familles québécoises paieront le même tarif pour envoyer leurs enfants à la garderie. Le tarif unique sera graduellement imposé. Les ménages dont le revenu est inférieur à 78 320 $ pourront en profiter dès 2019.

Tel qu'annoncé, la taxe scolaire sera uniformisée dès 2021, ce qui coûtera 800 millions $ annuellement au gouvernement.

« Ce qui est dans le budget, c'est ce que nous avons promis aux Québécois. » - Éric Girard, ministre des Finances de la CAQ

Une première étape est mise en place dans l'implantation universelle des maternelles quatre ans. 250 classes verront le jour dès septembre, au coût de 36 millions $. La suite du projet dépendra de la demande et du succès du programme.  92 millions $ sont investis dans les services spécialisés, tels que le soutien aux élèves.

Le milieu de la santé n'est pas en reste. Les soins à domicile profiteront d'une enveloppe de 280 millions $. La CAQ consacre plus de 200 millions $ à l'embauche de personnel soignant. Québec prévoit investir près de 5 milliards en santé au cours des cinq prochaines années.

Les gens de 60 ans et plus auront un incitatif financier supplémentaire pour demeurer sur le marché du travail, grâce à un crédit d'impôt pour prolongation de carrière pouvant atteindre 1500$. 

Les automobilistes qui envisagent de se procurer un véhicule électrique pourront profiter du programme Roulez Vert, prolongé jusqu'en 2021 au coût de 434 millions $. La CAQ pense que cette mesure encouragera l'achat d'environ 66 000 nouveaux véhicules électriques ou hybrides.

Toutefois, la CAQ met fin au programme RénoVert. Les propriétaires qui souhaitent améliorer l'efficacité énergétique de leurs résidences ont jusqu'au 31 mars 2019 pour conclure une entente avec un entrepreneur qualifié, pour se prévaloir du crédit d'impôt.

L'équilibre budgétaire est maintenu. Au total, les engagements financiers de la CAQ coûteront 2,3 milliards de dollars en 2019-2020.

Les partis d'opposition n'ont pas tardé à exprimer leur mécontentement: