Canadiens arrêtés à Pyeongchang: Pas d'accusation

Le skieur canadien Dave Duncan, sa femme et un membre de Canada Alpin s'en tirent avec des amendes après avoir volé une voiture et conduit avec les facultés affaiblies.

Ils ont été arrêtés Pyeongchang après être vraisemblablement montés à bord d'un véhicule en marche et conduit jusqu'au village olympique.

L'entraîneur technique du Canada, William Raine, devra payer 6000 dollars.

L'athlète Dave Duncan et sa femme devront débourser 1200 dollars.

L'identité du conducteur n'a pas été confirmée, mais il avait un taux d'alcoolémie de 0,16.

Les trois ont été relâchés peu de temps après leur arrestation.

Ils ont justifié leurs actes par le fait qu'ils avaient froid.

Dave Duncan, 35 ans, de London, en Ontario, a terminé huitième en ski cross, mercredi.

Ils ont présenté leurs excuses :

Déclaration de Chris Overholt, chef de la direction et secrétaire général du Comité olympique canadien

"La police coréenne a terminé son enquête et les membres de notre équipe ont été libérés. Nous nous attendons à ce que nos athlètes et membres de l’équipe se conduisent de façon responsable et conformément à nos valeurs canadiennes et olympiques. Nous sommes profondément déçus par les comportements de ces personnes. Tous les membres de l’équipe sont tenus de respecter les lois de la Corée du Sud et de tous les endroits où nous concourons dans le monde entier."

Déclaration de David et Maja Margrethe Duncan

"Nous sommes profondément désolés. Nous avons eu un comportement qui a démontré un mauvais jugement et qui n’était pas à la hauteur des standards attendus de nous comme membres de l’Équipe olympique canadienne ni comme Canadiens."

Déclaration de William Ryan Raine

"Je demande sincèrement pardon pour mes actions inexcusables. Les mots ne suffisent pas pour exprimer tout mon regret. J’ai laissé tomber mes coéquipiers, mes amis et ma famille. Je désire aussi présenter mes excuses au propriétaire du véhicule impliqué."