CANICULE: Le nombre de victimes augmente

Le bilan des victimes de la canicule augmente.

18 personnes seraient décédées jusqu'à présent sur l'ensemble du Québec.

Douze décès sont survenus à Montréal, cinq font présentement l'objet d'une enquête en Estrie en lien avec cette vague de chaleur.

Une première personne pourrait aussi avoir perdu la vie en Mauricie et au Centre-du-Québec.

La plupart des victimes sont des personnes âgées ou vulnérables.

Montréal a fracassé un record de chaleur datant de 35 ans aujourd'hui.

À 17h, il faisait 33,5 alors qu'il a fait 33,1 en 1983.

C'est un deuxième record de chaleur cette semaine dans la métropole.

Urgences-Santé à la limite de ses capacités

Depuis quatre jours, 1200 appels ont été effectués au 911, sur le territoire de Montréal et Laval, soit 30% de plus que lors des journées occupées.

L'organisation a atteint la limite des capacités de ses services, même si les centres de coordination sont mobilisés 24 heures par jour.

Le nombre d'ambulanciers sur la route a été augmenté, de même que les heures supplémentaires.

Des délais d'intervention ont tout de même été constatés parmi les appels non urgents reçus à la centrale téléphonique 911.

Urgences-Santé demande donc à la population de composer le 811 (Info-Santé) en cas de problèmes de santé mineurs.

On demande aussi aux gens de contacter leurs amis et membres de la famille qui pourraient se retrouver dans le besoin, ou à l'inverse de demander l'aide de leurs proches.

Urgences-Santé rappelle que la majorité des malaises liés à la chaleur peuvent être facilement évités en fréquentant des lieux climatisés et en respectant les avis publics.

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher et Benoit Chevalier, journalistes Bell Média.)