Cellulaire au volant: c'est illégal de parler sur le haut-parleur

Vous arrive-t-il de parler au cellulaire au volant avec la fonction haut-parleur? Cela pourrait vous valoir une amende salée, selon un récent jugement de la Cour municipale de Rosemère.

Le couple concerné a été intercepté en septembre dernier, alors que la conjointe du conducteur tenait le téléphone avec la fonction haut-parleur pour qu'il puisse parler à son interlocuteur.

Or, le juge conclut que seule l'utilisation d'un dispositif, comme un système bluetooth intégré à la voiture ou un support fixé au tableau de bord, est acceptée. Selon le juge, il est illégal de conduire en discutant en mains libres, même si le cellulaire est sur le banc passager ou dans les mains du passager, indique le Journal de Québec.

Les contrevenants s'exposent à une amende variant entre 300 et 600 $.

Voici ce qu'on retrouve sur la loi sur le site de la Société de l'assurance automobile du Québec: https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/comportements/distractions/ce-que-dit-la-loi/ .