Comparution à Montréal, Éric Salvail absent

Éric Salvail a été officiellement accusé ce matin d’agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration. 

L'ex-animateur et producteur n'était pas présent au Palais de justice de Montréal. Il a plutôt été représenté par son avocat, Me Michel Massicotte. La comparution n'a duré que quelques minutes. Aucun plaidoyer n'a été enregistré. Éric Salvail demeure en liberté, sous conditions suggérées par la Procureure de la Couronne, Me Amélie Rivard. 

Le dossier reviendra devant le tribunal le 27 mars prochain pour la suite des procédures. 

Les faits reprochés à Salvail se seraient produits à Montréal entre le 1er avril 1993 et le 30 novembre 1993 sur une seule victime identifiée uniquement par ses initiales, D.D.  Éric Salvail s'était présenté au poste de police de Montréal il y a exactement un mois pour ensuite être remis en liberté sous promesse de comparaitre aujourd'hui. 

Salvail risque 10 ans de prison s'il est reconnu coupable. 

Photo : djnmavocats.com/ Me Michel Masssicotte représente Éric Salvail

La campagne de sociofinancement atteint son objectif 

La présumée victime a lancé une campagne de sociofinancement le 16 janvier pour poursuivre Éric Salvail au civil. L'objectif de 1500$ a déjà été atteint. 28 personnes ont fait un don.