CONFIRMÉ Lachute soufflée par une tornade

Des vents allant jusqu'à 175 km/h ont littéralement soufflé la ville de Lachute dans les Laurentides. Environnemet Canada confirme cet avant-midi qu'il s'agissait bel et bien d'une tornade.

Les résidents constatent ce matin l'ampleur des dégâts ; maisons éventrées, cabanons et voitures détruits, toitures arrachées. 

Assurément, la facture sera salée. Heureusement, il n'y a pas de perte de vie ni de blessure grave.

"On parle d'une tornade F1 avec des vents qui ont soufflé en rotation, jusqu'à 175 km/h." -Amélie Bertrand, Environnement Canada

Plusieurs citoyens ont cru que leur dernière heure était arrivée.  Voyez des images captées durant la tempête : 

Tornade à Lachute!!!!#orage @tvanouvelles pic.twitter.com/GpdDM1QRS5

— bruno langevin (@burnweiser) 22 août 2017

Plusieurs dizaines de résidences de Lachute sont endommagées et plusieurs sont carrément inhabitables. 

Les secteurs les plus touchés sont ceux de la rue de l'Expo et de la rue de l'Aéroparc. Un centre d'hébergement a été ouvert aux sinistrés. 

MONTRÉAL DUREMENT TOUCHÉE 

À Montréal, Environnement Canada confirme qu'une microrafale avec des vents soufflants jusqu'à 120 km/h a touché l'ouest de l'île, plus particulièrement l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Le parc Girouard ne sera plus jamais comme avant puisque plusieurs arbres, certains centenaires, ont cédé sous la force de vents. "Une microrafale n'est pas à sous-estimer. Elle peut faire autant voire plus de dommages qu'une tornade" précise Amélie Bertrand d'Environnement Canada.

L'arrondissement a demandé l'aide des autres arrondissements pour participer aux nettoyages du parc et des rues avoisinantes. 

Les dommages sont comparables à la tempête du verglas de 1998 selon le maire Russell Copeman. Voici un montage de la tempête capté par les caméras de nos collègues de CTV News.

 

 





Photos: Caroline Van Vlaardingen / CTV Montreal

LE REBRANCHEMENT SERA LONG POUR DES CLIENTS D'HYDRO-QUÉBEC

Plus de 120 équipes ont travaillé toute la soirée et toute la nuit pour rétablir le service le plus rapidement possible.

Hydro-Québec prévient que ce sera plus long dans certains cas, puisque des parties du réseau devront être reconstruites avant que les équipes puissent rétablir le service.

Pour connaître l'état du réseau, CLIQUEZ ICI ! 

Avec la collaboration de François Coulombe-Giguère.​