CORÉE DU NORD: Nouvelles déclarations incendiaires de Trump

La menace d'une attaque nucléaire entre la Corée du Nord et les États-Unis prend de l'ampleur.

Après avoir dit qu'il "déclencherait une puissance de feu inégalée" en cas d'attaque, le président Trump pointe à son tour la menace du nucléaire.

Il a mentionné sur Twitter "qu'un de ses premiers ordres comme président était de moderniser l'arsenal nucléaire des États-Unis."

Il a ajouté que son pays était "plus puissant que jamais" et qu'il espérait ne pas avoir à utiliser cet armement. 

Hier, Pyongyang a menacé de tirer des missiles balistiques sur la base américaine de l'île de Guam, dans le Pacifique. 6 000 soldats s'y trouvent.

Des rapports indiquent que le régime serait parvenu à créer des dispositifs atomiques pour ses missiles intercontinentaux.

Selon des experts, ils pourraient atteindre Los Angeles, Denver ou même Chicago.

Un détenu canadien libéré

 

Par ailleurs, la Corée du Nord a libéré un détenu canadien, ce matin.

Le pasteur Hyeon Soo Lim, 62 ans, avait été condamné à la prison à vie en 2015 pour "crimes contre l'État".

Son état de santé se serait détérioré après des travaux forcés.