Deux hommes arrêtés pour avoir fait voler un drone au-dessus de la prison de Rivière-des-Prairies

Deux hommes ont été arrêtés dans un boisé de Pointe-aux-Trembles après avoir fait voler un drone au-dessus de la prison de Rivière-des-Prairies la nuit dernière. 

Les agents correctionnels ont sonné l'alerte vers 1h après avoir vu l'engin volant survoler l'enceinte du pénitencier. Les policiers du SPVM ont rapidement érigé un périmètre de sécurité et des maîtres-chiens ont été utilisés pour localiser les suspects. 

Les deux hommes de 38 ans et 42 ans étaient en possession de téléphones portables et de fils de branchement. Après interrogatoire, ils ont été libérés. L'enquête a été transférée à la Sûreté du Québec. Des vérifications sont en cours pour déterminer si la livraison a été effectuée. 

Un phénomène en forte croissance 

Les vols de drone au-dessus des prisons sont en forte croissance au Québec depuis plusieurs années. Il est toutefois rare que les opérateurs soient arrêtés sur-le-champ. 

Entre 2016 et septembre 2017, 447 drones ont été observés au-dessus des 19 centres de détention provinciaux. À peine 2,5% ont été interceptés par les agents correctionnels. 

Les trafiquants s'en servent pour livrer de la drogue, de l'équipement électronique et même de la nourriture. 

Le ministre de la Sécurité publique aurait envisagé de faire installer des brouilleurs d'ondes autour des prisons, mais selon nos sources, le système aurait causé des problèmes aux résidents voisins des centres carcéraux. 

Voyez les images captées par notre patrouilleur, Cosmo Santamaria...