Deux tueries de masse en 24h aux États-Unis

Une tuerie de masse a fait 20 morts dans un centre commercial d'El Paso au Texas, le 4 août 2019.

Aux États-Unis, deux tueries de masse sont survenues en moins de 24 heures samedi et dimanche, faisant un total de 29 morts.

 

Un homme a ouvert le feu vers 1h dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier Oregon, près du centre-ville de Dayton, en Ohio.  Neuf personnes sont mortes et 16 autres ont été blessées. Le tireur a été abattu et les forces de l'ordre enquêtent, alors qu'on ignore ses motifs et son identité. Le FBI est impliqué.

Le secteur d'Oregon est réputé pour ses bars, ses restaurants et ses théâtres.

Un tireur a été abattu après avoir ouvert le feu dans le district d'Oregon à Dayton, en Ohio, le 4 août 2019.

Megan Jelinger/Getty Images. Un tireur a été abattu après avoir ouvert le feu dans le district d'Oregon à Dayton, en Ohio, le 4 août 2019.

Le suspect a utilisé une arme d'épaule pour commettre l'irréparable. Il semblait être bien préparé alors qu'il portait un gilet pare-balles et avait en sa possession plusieurs chargeurs.

Sur Twitter, le gouverneur de l'Ohio, Mike DeWine, a offert ses sympathies aux familles et salué le travail des services d'urgence.

20 morts dans une autre tuerie au Texas

Quelques heures plus tôt, au Texas, le magasinage de la rentrée a tourné au drame quand un tireur a ouvert le feu sur une cinquantaine de personnes au centre commercial Cielo Vista Mall et dans un magasin Walmart d'El Paso.

20 personnes sont mortes et le bilan pourrait s'alourdir alors que 26 autres ont été blessées, dont certaines gravement. Parmi les blessés se trouvent de jeunes enfants.

Le tireur, un homme blanc de 21 ans originaire de Dallas, s'est présenté au magasin et a déchargé le contenu de son arme sur des clients avant de continuer à l'intérieur. Il s'est ensuite rendu aux autorités sans incident.

Le carnage a toutes les apparences d'un crime haineux alors que le suspect aurait publié un manifeste ouvertement raciste sur le web avant de passer à l'acte. L'endroit est très fréquenté par la communauté hispanique. Au moins trois Mexicains sont parmi les victimes.

La population d'El Paso est appelée à donner son sang pour venir en aide aux blessés. Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a offert ses sympathies sur Twitter, tout comme le sénateur Joe Biden, candidat à la présidentielle américaine, qui a dénoncé cet acte et appellé à la fin de la violence par arme à feu au pays. Le président Donald Trump a aussi dénoncé ces actes de violence.

Ces deux massacres portent à 22 le nombre de tueries de masse commises aux États-Unis en 2019, selon la base de données AP/USATODAY/Northeastern University. Une tuerie de masse implique plus de quatre victimes. Ce serait aussi la 249e tuerie de l'année, selon l'organisme américain Gun Violence Archive.

Plusieurs réclament d'ailleurs une meilleure régulation du marché des armes à feu.