Élections: le PLQ baissera les tarifs de stationnement d'hôpitaux

Le PLQ promet de diminuer les tarifs de stationnement d'hôpitaux.

Le tarif sera limité à 7$ par jour et les deux premières heures seront gratuites. Les patients atteints de maladies chroniques ou qui doivent subir des traitements fréquemment n'auront pas à payer.

Le stationnement sera aussi gratuit pour les visiteurs dans les CHSLD.

La CAQ a talonné le gouvernement à ce sujet à maintes reprises dans le passé. En mars dernier, le parti de François Legault a révélé que le tarif quotidien était de 24$ dans six hôpitaux montréalais et 10$ ou plus dans 30 établissements du Québec. 

Les caquistes ont déjà promis d'offrir les deux premières heures de stationnement gratuitement et de plafonner les tarifs quotidiens entre 7 $ et 10 $ par jour.

La CAQ ouvre ses livres

La CAQ a dévoilé son cadre financier.  Un gouvernement Legault serait le plus «rigoureux» gestionnaire des finances publiques. 

Les caquistes promettent d'améliorer les services publics, sans alourdir le fardeau fiscal des contribuables au-delà de l'inflation. Ils s'engagent à y arriver en resserrant les dépenses gouvernementales.

La CAQ réinvestira 500 millions $ en santé, 400 millions $ en éducation. 10 milliards $ seront remboursés sur la dette d'ici le printemps prochain.

François Legault tenait à ouvrir ses livres avant le premier débat des chefs qui aura lieu jeudi prochain.

Le français, cheval de bataille du PQ

Le Parti québécois revient à la charge avec sa proposition de loi 202 pour assurer la promotion du français. Il souhaite qu'une connaissance adéquate du français soit une condition d'entrée pour les futurs immigrants.

Jean-François Lisée promet d'étendre la loi 101 aux entreprises de 25 à 50 employés. Il veut aussi exiger une «réelle connaissance du français» des diplômés des cégeps et des universités anglophones de la province.

Un gouvernement Lisée s'engage également à faire du français la langue unique de l'État dans ses communications avec les entreprises établies au Québec.

Soins dentaires: QS n'en démord pas

Québec Solidaire réitère son intention d'offrir une couverture dentaire à l'ensemble des Québécois.

Les soins seraient gratuits pour les moins de 18 ans et remboursés jusqu'à 80% par la suite.

Un programme de soins préventif sera instauré à travers les écoles, CLSC et CHSLD pour assurer un suivi auprès de la population vulnérable. Les prix des dentistes et hygiénistes dentaires seront aussi négociés en fonction de la hausse de clientèle.

Manon Massé estime que cette promesse coûtera 950 millions $ annuellement à réaliser et que son parti y arrivera dès un premier mandat.