ENQUÊTE : Un pont d'or offert à Jean Charest ?

L'UPAC enquête sur un présumé "pont d'or" offert à Jean Charest dans le cadre de l'enquête "Mâchurer" portant sur le financement politique illégal. 

Selon LaPresse, les enquêteurs tentent de déterminer si des entreprises privées lui ont versé d'importantes sommes pour qu'il prenne la tête du parti libéral en 1998. 

Plusieurs personnes de l'entourage de Jean Charest ont été interrogées au sujet de son train de vie élevé par rapport à son salaire. 

Aucune accusation n'a été portée contre Jean Charest. L'ex-chef libéral qui poursuit sa carrière à titre d'avocat nie formellement avoir reçu de l'argent d'entreprises privées durant son passage en politique québécoise. .