Éric Salvail arrêté pour agression sexuelle

Éric Salvail a été arrêté aujourd'hui. L'ancien animateur s'est rendu de lui-même, en compagnie de son avocat, à un poste de police de Montréal en début d'après-midi.

Il devra faire face à des accusations d'agression sexuelle, harcèlement sexuel et séquestration, selon Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Les faits reprochés se seraient produits entre le 1er avril 1993 et le 30 novembre 1993 sur une seule victime. Selon le mandat d'arrestation, Éric Salvail aurait harcelé le plaignant «ayant pour effet de lui faire raisonnablement craindre pour sa sécurité ou celles d'une de ses connaissances», il l'aurait également «séquestré, emprisonné ou saisi de force» et l'aurait agressé sexuellement.

Salvail a été remis en liberté sous promesse de comparaître le 15 février prochain, au Palais de justice de Montréal. Il doit respecter certaines conditions, dont de ne pas entrer en contact avec la victime alléguée et de prévenir les autorités s'il change d'adresse.

Des allégations qui remontent à 2017

Une enquête de La Presse a révélé en octobre 2017 de nombreuses allégations d'inconduites sexuelles. 11 personnes avaient raconté avoir subi du harcèlement de la part de Salvail.

L'ex-animateur et producteur avait ensuite perdu tour à tour ses émissions à la télévision et à la radio, dont En mode Salvail diffusée à V.

Éric Salvail a ensuite complètement disparu du paysage médiatique.

Recours judiciaire contre Éric Salvail

Un recours judiciaire de 720 000$ a été intenté en décembre dernier contre Salvail par l'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (ACTIS) pour salaires impayés. À lire ICI.