ÉTUDE : L'anxiété et la dépression considérées comme une épidémie

Plus d'un Canadien sur deux considère l'anxiété et la dépression comme une « épidémie ».

Les jeunes de 18 à 34 ans sont les plus nombreux à le penser (59%).

C'est ce que révèle un sondage de l'Association canadienne pour la santé mentale.

L'Association réclame d'ailleurs une nouvelle loi afin que les services en santé mentale et en santé physique soient sur un pied d’égalité.

« La loi sur la parité en santé mentale que nous réclamons ne signifie pas seulement un meilleur financement destiné aux services, mais également l'amélioration de la coordination, du traitement, de la recherche et de l'accès ainsi que de meilleurs choix pour dépenser efficacement les sommes en soins de santé. » indique Dr Patrick Smith, chef de la direction nationale de l'ACSM.

86 % des Canadiens croient que le gouvernement du Canada devrait financer les services de santé mentale au même niveau que les services de santé physique.