ÉTUDE: Le livre préférable à l'écran pour la lecture

Les enfants ont intérêt à passer plus de temps devant leurs livres que la tablette selon une nouvelle étude. Il est plus facile de retenir le contenu lu dans un livre que sur l'écran selon les recherches effectuées sur plus de 170 000 lecteurs.

Si la compréhension reste la même, les lecteurs ont tendance à retenir plus facilement l'ordre des évènements et des phrases dans l'histoire sur la version papier que sur une liseuse.

L'EFFET PAPIER

L'aspect physique du livre expliquerait en partie cette facilité à retenir plus facilement la structure des textes par rapport à l'écran. Selon les chercheurs, la forme, l'odeur, la calligraphie et le nombre de pages d'un livre aident le cerveau à intégrer l'information. Il est aussi plus facile de mémoriser un texte en version papier qu'en ligne selon la même recherche. La vitesse de lecture reste cependant la même sur les deux supports.

RETARDS DE DÉVELOPPEMENT

D'ailleurs, une étude de l'Université de Calgary publiée en début d'année démontre que les enfants en bas âge qui passent trop de temps devant un écran réussissent moins bien à l'école primaire.

Cette solution "facile" a pour conséquence de limiter les interactions avec les parents et réduit le développement moteur des enfants en bas âge. La Société canadienne de pédiatrie suggère de limiter l'écran à une heure par jour pour les enfants de 2 à 5 ans. La limite est de deux heures par jour pour les 8 à 11 ans.

Les chercheurs recommandent des zones sans écran comme la cuisine pour faciliter les moyens de contrôle.