Facebook a stocké des millions de mots de passe

Facebook avoue avoir stocké des mots de passe non cryptés sur des serveurs internes.

Des centaines de millions d'utilisateurs sont concernés. C'est ce qu'a révélé le blogue sur la sécurité KrebsOnSecurity.

20 000 employés de Facebook ont eu accès à ces mots de passe, parfois pendant des années. Le réseau social assure toutefois qu'il n'y a eu aucune faille de sécurité et n'avoir aucune preuve que ses employés auraient pu en faire un usage abusif.

Facebook indique que les mots de passe ne sont pas sortis de ses serveurs et que le problème découvert en janvier est maintenant réglé. Ceux dont les mots de passe ont été stockés seront contactés.

Facebook multiplie les controverses

Facebook n'en est pas à sa première controverse. Il y a un an presque jour pour jour éclatait le scandale Cambridge Analytica.

La firme avait été accusée d'avoir récolté les données personnelles de près de 90 millions d'utilisateurs sans leur consentement, et ce, afin d'influencer l'élection présidentielle américaine de 2016.