Félix Pagé suggère 10 ans de pénitencier pour son crime

Meurtre de Roland Baker : Félix Pagé demande à purger 10 ans de pénitencier avant une possibilité de libération conditionnelle.

C'est la suggestion émise ce matin (jeudi) par le délinquant au palais de justice de Drummondville.

Hier (mercredi), la Couronne réclamait une peine de pénitencier à perpétuité sans possibilité de libération sous conditions avant 18 ans.

Félix Pagé a été reconnu coupable du meurtre non prémédité et d'outrage au cadavre de Roland Baker. Le crime est survenu en mai 2017 à Drummondville.

Le juge Alexandre Boucher s'est retiré afin de réfléchir à la sentence qu'il prononcera. Une décision pourrait être rendue dans les prochaines minutes.

 

RÉCIT DU DRAME
Le 23 mai 2017, une collègue de travail de Roland Baker alerte les policiers puisque ce dernier ne s'est pas présenté au travail, sans avertir personne, ce qui n'est pas dans ses habitudes. La SQ amorce alors une enquête pour disparition.

C'est le lendemain, le 24 mai, que les policiers découvrent le corps de Roland Baker, 60 ans, dans le sous-sol de sa résidence sur la rue Plamondon à Drummondville.

La victime a été poignardée à plusieurs reprises et frappée à l'aide d'un bâton de baseball. Le meurtrier a ensuite démembré et décapité le corps de la victime pour ensuite le cacher dans un réfrigérateur du sous-sol.

Selon les détails de l'enquête, présentés au procès, Félix Pagé et Roland Baker entretenaient une relation de "voisinage". Selon la preuve de la Couronne, Pagé aurait voulu emprunter la voiture de Roland Baker. Une chicane à ce propos aurait dégénéré et conduit au motif du meurtre.

Éric Beaupré, Vingt55