Four Loko suspend son retour en magasin au Québec

La boisson Four Loko pourrait ne pas revenir sur les tablettes au Québec.

La maison-mère américaine qui la produit, Phusion Projects, suspend son retour car elle souhaite contribuer au débat en cours, depuis le décès d'Athena Gervais.

Via communiqué, elle offre ses condoléances à la famille de l'adolescente de 14 ans, décédée à Laval la semaine dernière après avoir possiblement bu une boisson similaire, la FCKD UP, contenant 11,9% d'alcool. Le rapport du coroner confirmera la cause du décès.

Le fabricant de celle-ci a cessé la production, affirmant que cette catégorie de boissons fortes en alcool et en sucre ne devrait jamais avoir été créée.

La boisson Four Loko a été rappelée des tablettes par Santé Canada en décembre en raison de la présence d'alcool éthylique, et non de malt, tel que suggéré par l'étiquette.

L'entreprise a refait sa recette afin de se conformer aux exigences et devait relancer la Four Loko prochainement.

TROP PEU TROP TARD ?

Aujourd'hui, le premier ministre, Philippe Couillard, a joint sa voix aux nombreux élus et organismes qui réclament une action du fédérale pour interdire ce type de produit, qui vise les jeunes.

Le sénateur André Pratte a lui aussi interpelé la ministre fédérale de la Santé publique.

Jusqu'à présent, Santé Canada dit être contact avec la province sur le sujet.