FRONTIÈRE : Le Canada incapable de freiner la vague de migrants irréguliers

Le froid et la neige ne freinent pas l'afflux de migrants en provenance des États-Unis. 888 demandeurs d'asile ont été interceptés par la GRC le mois dernier. 

La presque totalité, soit 92% des arrestations, ont été effectuées au Québec. Le chemin Roxham de Saint-Bernard-de-Lacolle demeure la principale porte d'entrée de ces migrants. 

L'an dernier, 18 518 arrestations ont été menées au Québec. Le mois d'avril avait été le plus occupé avec 2500 interceptions. 

Gouvernement du Canada

Les Commissaires à l'immigration débordés 

Près de 74 000 demandes d'asile sont en attente devant la Commission de l'immigration et de statut de réfugié du Canada.  7000 dossiers sont en attente de révision. 

Une facture salée 

Un rapport déposé par le directeur parlementaire du budget en décembre dernier révélait que chaque demandeur d'asile entrant de façon irrégulière coûte 14 000$ aux Canadiens. 

Ainsi, la facture pour 2017 et 2018 devrait atteindre 340 M$, soit plus du double du montant budgété par le gouvernement Trudeau.