G7: Donald Trump satisfait des discussions

Donald Trump a quitté La Malbaie plus tôt que ses homologues. Il doit se rendre à Singapour pour le sommet avec la Corée du Nord.

Le président des États-Unis s'est dit satisfait des débats sur le commerce « extrêmement productifs » avec les autres leaders du G7.

Dans une conférence de presse avant son départ, il a révélé avoir proposé une zone de libre-échange exempte de tarifs.

Il a blâmé les anciens leaders américains, plutôt que les autres chefs d'État, pour les ententes tarifaires actuelles.

Il a également répété qu'il entretient d'excellentes relations avec le Canada.

Un retard remarqué

Donald Trump s'est fait remarquer samedi matin, lors de la deuxième journée du sommet du G7.

Le président américain est arrivé avec quelques minutes de retard, lors d'une rencontre sur l'égalité des sexes.

Les chefs d'État et de gouvernement étaient tous attablés sauf M. Trump. Il est arrivé après le discours d'ouverture du premier ministre Justin Trudeau.

La scène a provoqué un malaise dans la salle. 

Le président français, Emmanuel Macron, a laissé voir un certain agacement en fixant longuement son homologue américain.

Les relations demeurent cordiales entre le Canada et les États-Unis

Vendredi, Donald Trump et Justin Trudeau sont apparus souriants, devant les médias, malgré les tensions économiques qui les opposent.

Le président américain s'est même permis de faire quelques blagues.

Il assure que des progrès ont été réalisés sur l'enjeu des tarifs douaniers.

Il va même jusqu'à affirmer que les relations entre le Canada et les États-Unis n'ont jamais été aussi bonnes.

Manifestations à prévoir 

D'autres manifestations anti-G7 sont au menu de samedi.

En avant-midi, des militants d'Oxfam se sont rassemblés pacifiquement au parc de la Francophonie, à Québec.

Vers 15h, une marche, à laquelle participeront plusieurs groupes syndicaux, partira de l'Assemblée nationale et se dirigera dans le Vieux-Québec.

Une manifestation d'un groupe d'extrême droite doit aussi avoir lieu à La Malbaie en après-midi.

Jusqu'à maintenant, aucun débordement majeur n'est survenu.

Vendredi, sept personnes ont été arrêtées à Québec pour attroupement illégal et entrave au travail d'un agent de la paix.