Gilbert Rozon estime être victime d'une injustice

Gilbert Rozon essaie à nouveau de faire avorter le recours collectif intenté contre lui par les Courageuses selon ce que rapporte le Journal de Montréal. 

Le regroupement composé d'une vingtaine de femmes lui réclame plus de 10 M$ pour les présumées inconduites et agressions sexuelles qu'elles auraient subies entre 1982 et 2016. 

Dans la nouvelle requête déposée en Cour, les avocats de l'ancien magnat de l'humour font valoir que le groupe est défini de manière large, imprécise et subjective ce qui force leur client à dépenser des sommes considérables pour se défendre contre des accusations multiples et sans contexte. 

Aucune accusation criminelle n'a été déposée contre Gilbert Rozon qui a mis en vente plusieurs de ses propriétés depuis l'éclatement du scandale l'an dernier, dont le Groupe Juste pour rire.