Il est maintenant possible de supprimer un message sur Messenger

Nous avons tous déjà vécu cette situation horrible où l'on regrette un message dès l'instant où il a été envoyé. Dorénavant vous pourrez y remédier si c'est un message envoyé dans Messenger, la messagerie instantanée de Facebook.

Vous vous trompez de destinataire ou vous regrettez votre commentaire envoyé sous le coup de l'émotion, vous avec dix minutes pour changer d'avis. Votre interlocuteur sera tout de même averti qu'un message a été retiré de votre part dans la conversation.

L'onglet «Effacer pour tout le monde» s'ouvre lorsqu'on clique sur le message avec les appareils mobiles qui disposent des dernières mises à jour des systèmes Apple ou Android. Il est aussi possible de le faire sur un ordinateur en cliquant sur le message.

Courtoisie Facebook

Plusieurs utilisateurs attendaient avec impatience cette fonctionnalité depuis la découverte que le fondateur Facebook Mark Zuckerberg avait la possibilité de le faire.

 

15 ans pour Facebook

Cette nouveauté est annoncée au lendemain d'un long message de la part de Zuckerberg qui a une fois de plus défendu son réseau social qui célèbre ses 15 ans. Il juge que les réseaux sociaux et internet font l'objet de critiques négatives alors qu'ils sont un contre-pouvoir indispensable. Voici un extrait :

«Avant l'internet, si vous aviez des vues ou des intérêts différents de la part des gens de votre quartier, il était plus difficile de trouver une communauté qui partage vos intérêts. Si quelqu'un que tu connaissais a déménagé, tu perdrais souvent le contact. Si vous vouliez attirer l'attention sur un problème, vous avez généralement dû passer par les politiciens ou la presse -- Quelqu'un qui a le pouvoir de distribuer votre message. Si vous vouliez atteindre de nouveaux clients pour votre entreprise, vous avez souvent dû acheter des publicités ou des panneaux d'affichage coûteux. Je n'oublierai jamais comment juste après que nous ayons lancé le fil d'actualité, nous avons vu des millions de personnes organiser des marches contre la violence en Colombie. Nous avons vu des communautés se réunir pour faire des collectes de fonds virales.»

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média - Montréal)