Inondations : L'armée sera déployée en renfort

L'armée canadienne sera déployée en renfort pour faire face aux inondations prévues ce week-end dans plusieurs régions du Québec.

Ottawa accepte la demande faite par la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, plus tôt aujourd'hui.

«J'ai demandé une intervention du gouvernement fédéral dans le but d'atténuer autant que possible les conséquences de ce que nous anticipons sur nos citoyens, sur nos infrastructures et sur nos services.» -La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault

Les premières inondations majeures pourraient survenir dimanche, selon la ministre Guilbault. La durée de l'intervention du fédéral sera déterminée en fonction des besoins. Les autorités vont déterminer dans les prochaines heures à quels endroits et quand les militaires seront déployés sur le terrain.

«Les risques d’inondations qu'on entrevoyait depuis quelques jours demeurent les mêmes, mais ce qu'on constate c'est que ça pourrait s’échelonner sur plus de jours que ce qu’on pensait.» -La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault

Pendant ce temps, de nombreux riverains sont sur un pied d'alerte. Un avis de risque élevé d'inondation est en vigueur pour plusieurs municipalités du Grand Montréal, de la Montérégie, de l'Outaouais, de la Mauricie et de Québec.

Le niveau des cours d'eau risque d'augmenter rapidement en raison de la pluie attendue dans les prochaines heures.

Par ailleurs, les commerces pourront être ouverts exceptionnellement le dimanche de Pâques pour fournir des services aux citoyens qui en auraient besoin.

Plusieurs municipalités sont sur le qui-vive

La ville de Laval a déclaré l'état d'urgence hier après-midi. Quelques heures plus tôt, Rigaud demandait à ses riverains d'évacuer.

En début d'après-midi, la Ville de Rigaud et la municipalité de Pointe-Fortune confirmaient que la situation évolue tel que prévu et laisse présager que dès demain une hausse importante et rapide du niveau de la rivière des Outaouais se fera sentir. Malgré tout, de nombreux citoyens refusent d'évacuer leur maison. Ils préfèrent rester sur place pour protéger leurs biens.

Vous pouvez suivre l'état de la situation par régions sur le site web d'Urgence Québec.

À Laval et Montréal, la distribution des sacs de sable et le porte-à-porte se poursuivent.