Interdiction de fumer dans son logement

Les locataires fumeurs pourraient être forcés d'écraser selon un avis juridique commandé par l'Association pour les droits des non-fumeurs, obtenu par LaPresse

La fumée est un motif raisonnable pour qu'un propriétaire interdise à son locataire de fumer dans son logement.

S'il ne s'agit pas d'un nouveau bail, la Régie du logement ou les tribunaux seront appelés à trancher. 

Selon un sondage commandé par l'Association pour les droits des non-fumeurs,  44% des locataires non-fumeurs sont dérangés par la fumée des voisins et un locataire sur 10 a songé à déménager. 

60% des propriétaires de logements loués au Québec ont dans leurs baux une clause interdisant la cigarette. 

Cette nouvelle arrive au moment où le gouvernement fédéral songe à interdire la cigarette aux moins de 21 ans.