Julie Payette confirmée gouverneure générale du Canada

Julie Payette est confirmée dans son rôle de gouverneure générale désignée du Canada.

Le premier ministre, Justin Trudeau, affirme que son choix personnel a été accepté par la reine d'Angleterre, Elizabeth II. Son choix ne rencontre pas beaucoup d'opposition à Ottawa. La conservatrice Lisa Raitt, a souligné son intelligence et son parcours professionnel d'exception.

L'astronaute entrera en fonction en septembre, pour succéder à David Johnston. Comme le veut la tradition, les gouverneurs sont issus, en alternance, des nations anglophones et francophones du pays.

Mme Payette, originaire de Montréal, s'est dite honorée de pouvoir ainsi représenter son pays. Elle parle six langues : le français, l'anglais, l'espagnol, l'italien, le russe et l'allemand.

Elle a une feuille de route impressionnante, ayant participé à deux missions dans l'espace, en 1999 et 2009. Elle a été la toute première astronaute canadienne à monter à bord de la Station spatiale internationale.

Julie Payette demande du temps avant de pouvoir donner les grandes orientations de son mandat à venir. Cependant, elle s'est décrite comme une personne qui accorde de l'importance aux faits.

QUEL EST LE RÔLE DE LA GOUVERNEURE GÉNÉRALE?

Le ou la gouverneur(e) représente la reine d'Angleterre au Canada. Cette personne est également le commandant en chef des forces armées, ce qui lui donne le droit de porter l'uniforme.

La fonction exige de maintenir l'unité du pays, de la promouvoir ici et à l'international, et de s'assurer que le premier ministre et son gouvernement aient la confiance des élus.

Concrètement, le ou la gouverneur(e) signe tous les documents officiels, incluant les lois votées par les élus, une fois approuvées par le Sénat.

Depuis les années 1920, la fonction inclut des voyages, afin de représenter le Canada à l'étranger.

C'est une fonction qui vient avec plusieurs traditions, dont la nomination, en alternance, de candidats issus des communautés anglophone et francophone du pays. 

Plusieurs militent pour que l'alternance se fasse à trois, en incluant les Premières Nations.

QUELLES SONT SES CONDITIONS DE TRAVAIL?

La personne représentant la reine dispose de deux résidences officielles : Rideau Hall à Ottawa, et la Citadelle à Québec.

Son salaire annuel oscille autour de 290 000$. Son mandat est généralement de 5 ans, mais il peut être prolongé par le premier ministre.

Le poste budgétaire du gouverneur général, incluant les employés, les dépenses et les pensions des gouverneurs précédents, coûte environ 22 millions de dollars par année.

EST-CE VRAI QUE LE OU LA GOUVERNEUR(E) PEUT RENVOYER LE PREMIER MINISTRE?

Oui, ce pouvoir existe. Par contre, il est étroitement encadré par la Constitution canadienne.

Le premier ministre doit d'abord demander à ce que le Parlement soit dissout, pour que des élections soient déclenchées. Il le fait quand son mandat est terminé, ou alors, quand il a perdu la confiance de la Chambre.

Mais le ou la gouverneur(e) peut aussi le refuser.

En 2008, la gouverneure Michaelle Jean, avait pris deux heures de réflexion avant d'accepter la demande de Stephen Harper. Quelle était la raison de sa réflexion? Le premier ministre voulait déclencher des élections hâtives pour éviter d'être renversé par un vote de confiance.

Mme Jean avait finalement accepté.

En 2011, le gouvernement Harper a été renversé par un vote de confiance.