JUSTICE: Retrait des accusations portées contre la mafia montréalaise

La Couronne demandera demain le retrait d'accusations portées contre plusieurs des 47 accusés dans le cadre de l'Opération Clemenza menée par la GRC de 2014 à 2016.  

Il s'agit d'une procédure exceptionnelle généralement faite par la défense. 

Cette dernière contestait vigoureusement l'utilisation en preuve de textos extraits des téléphones cellulaires des accusés. 

La plupart des accusés sont en liberté sous caution. L'annonce a été faite aux avocats vendredi, selon plusieurs sources. 

L'opération policière Clemenza avait permis aux agents de saisir une douzaine d'armes à feu, dont des mitraillettes ainsi que 348 kilos de cocaïne.