Karine Gagné détenue aux Bahamas demeure derrière les barreaux

La mère de famille du Centre-du-Québec accusée d'agression sexuelle et détenue aux Bahamas demeure détenue.

Karine Gagné était de retour devant les tribunaux hier à Nassau, avec son nouvel avocat.

Elle a plaidé non coupable.

Son père affirmait qu'elle pourrait recouvrer sa liberté, en attendant la suite des procédures, moyennant une caution.

La femme de 23 ans, originaire de Drummondville, est accusée d'agression sexuelle sur un mineur.

Elle aurait eu une relation sexuelle avec un jeune américain de 15 ans qui prétendait en avoir 18, au début du mois de janvier sur un bateau de croisière.

L'âge du consentement sexuel est de 16 ans aux Bahamas, comme au Canada.

La jeune femme sera de retour en Cour le 16 mars pour tenter d'être libérée en attendant son procès qui se tiendra en juin.