Kevin Spacey, accusé d’agression sexuelle, plaide non coupable

L'acteur américain Kevin Spacey a été officiellement accusé d’agression sexuelle en fin d'avant-midi au tribunal de Nantucket, dans le Massachusetts. Il a plaidé non coupable.

Spacey aurait empoigné les parties génitales d'un serveur de 18 ans dans un restaurant, en juillet 2016. La plainte a été déposée il y a plus de 13 mois. Le jeune homme prétend également que le comédien l'aurait incité à boire de l'alcool, en lui offrant plusieurs bières.

Le chef d'accusation d’agression sexuelle est passible de cinq ans d'emprisonnement. Kevin Spacey fait l'objet d'une série d'accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles depuis novembre 2017.

La vedette de la série «House of Cards» avait demandé d'être représentée par ses avocats, mais le juge l'a contraint à se présenter en cour.

Kevin Spacey demeure en liberté sous caution. Il lui est toutefois interdit d'entrer en contact avec la présumée victime ou ses proches. Sa prochaine comparution aura lieu le 4 mars.

Rappelons que le 24 décembre dernier, jour de l'annonce de sa probable inculpation, l'acteur de 59 ans publiait sur YouTube une vidéo dans lequel il se glissait dans la peau du personnage de Frank Underwood de la série «House of Cards». Il évoque à la fois le destin du personnage Frank Underwood qui a disparu avant le début de la dernière saison et les accusations qui pèsent contre lui Kevin Spacey.