L'Armée canadienne accepte la queue de cheval pour les femmes

La queue de cheval sera dorénavant tolérée chez les femmes qui souhaitent faire carrière dans les Forces armées canadiennes. L'état-major a décidé d'assouplir sa politique afin de faciliter le recrutement.

Auparavant, les femmes avec les cheveux longs devaient les garder en tresses ou en chignons pour être conformes aux règlements. Cette restriction restera valide pour le port de l'uniforme de cérémonie.

En plus de la queue de cheval, les femmes militaires ne seront plus obligées de porter des bas nylon avec une jupe.

C'est la deuxième fois que les Forces armées canadiennes assouplissent leurs politiques capillaires en quelques mois. Elles ont permis aux hommes de porter la barbe dans certaines circonstances l'automne dernier. L'Armée a aussi permis à son personnel de consommer de la marijuana légale lorsqu'il n'est pas en fonction, sous certaines restrictions, depuis la légalisation en octobre. 

Les Forces armées canadiennes aimeraient augmenter à 25% la représentation des femmes militaires pour 2026. Elles ne représentent actuellement que 15% des membres.