L'homme qui a l'doua ne veut plus faire rire de lui

L'expression "J'ai l'doua!" est devenue virale sur les réseaux sociaux dernièrement.

Elle vient d'un homme de Cantley, au nord de Gatineau, qui avait répété à plusieurs reprises "J'ai l'doua!" dans un reportage de TVA Nouvelles au sujet d'un remblai illégal sur son terrain, en 2011.

Marc McDermott lance un cri du coeur. Il n'en peut plus de faire rire de lui à travers le Québec.

Des montages vidéo moqueurs ont été mis en ligne, des objets tels que des chandails et des tasses avec sa photo sont à vendre et un jeu de société nommé "J'ai l'doua!" a même été lancé la semaine dernière. 

Il affirme ne plus avoir de vie privée. Il reçoit des appels jour et nuit et des gens viennent chez lui pour se faire prendre en photo avec lui.

L'homme est père monoparental d'une fille de 12 ans. Elle se fait également agacer.

Marc McDermott se serait pris un avocat selon ce que rapporte Le Droit, pour que ça s'arrête et que tout ce qui a été diffusé sur les réseaux sociaux sur lui soit retiré.