La boisson Four Loko disparaît des magasins

Les controversées canettes de boisson Four Loko font l'objet d'un rappel de la compagnie Blue Spike.

C'est en raison d'une erreur d'étiquetage. Contrairement à ce qu'elles indiquent, elles ne contiennent pas d'alcool de malt, mais de l'alcool éthylique. 

Or, au Québec, ce produit est permis seulement dans certaines boissons comme la bière et le vin. 

Les canettes Baron, Mojo et Octane font aussi l'objet d'un rappel pour les mêmes raisons.

La Régie des alcools des courses et des jeux convoquera en audience l'embouteilleur, la compagnie Solar, qui fabrique la boisson pour la compagnie Blue Spike.

La boisson Four Loko a fait la manchette depuis son apparition, en raison du nombre élevé d'hospitalisation de jeunes consommateurs.

La boisson fruitée contient 11,9% d'alcool.