La preuve retenue contre Ismaël Habib est admissible

Important revers pour la défense dans la cause d'Ismaël Habib.

Un juge a statué ce matin que la preuve recueillie contre lui était admissible.

Les policiers ont obtenu les aveux de Habib lors d'une opération d'infiltration où un enquêteur se faisait passer pour un djihadiste, un stratagème communément appelé «Mister Big».  

L'homme de 29 ans a été arrêté l'an dernier après avoir fait de fausses déclarations pour obtenir un passeport et quitter le pays afin de joindre les rangs du groupe armé État islamique en Syrie..

Il est le premier adulte canadien à subir un procès sous de telles accusations.