La régie du logement dévoile les taux d'augmentation des loyers

Avis aux locataires d'appartements, la Régie du logement vient de dévoiler les taux d'augmentation de loyer 2019. C'est semblable à l'an dernier.

Si le chauffage n'est pas fourni dans votre logement, l'augmentation sera en moyenne de 0.5 %. Pour un loyer mensuel de 800 $ par exemple, la Régie indique qu'il en coûtera 804 $.

Plusieurs facteurs peuvent toutefois faire varier ces chiffres. Si l'on compte la hausse de taxes municipales, l'augmentation moyenne sera plutôt de 1,2%. Dans ce cas, pour un loyer de 800 $, l'augmentation porterait le nouveau loyer à 810 $. En ajoutant des travaux majeurs au montant fictif de 5000 $, le pourcentage grimpe à 2,6%.

Pour un logement chauffé à l'électricité et au gaz, la hausse sera de 0,4 %. Au mazout, elle sera plus importante, soit de 2,6 %. Ces pourcentages n'incluent pas les hausses de taxes municipales, ni les travaux majeurs.

Déraisonnable selon l'Association des Propriétaires du Québec

L'Association des Propriétaires du Québec qualifie de déraisonnable les taux dévoilés aujourd'hui par la Régie du logement, compte tenu des hausses de prix. L'APQ demande au gouvernement de s'engager, et ce sans délai, à réformer cette méthode de fixation en 2019.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) recommande aux propriétaires de logements de faire leurs calculs avant d'envoyer les avis de modification au bail. 

Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'autres éléments de la méthode qui vont faire augmenter le loyer. Entre autres, si le propriétaire a fait des travaux majeurs durant l'année, s'il a une grosse augmentation d'assurances ou encore une augmentation de ses taxes. - Me Robert Soucy, Avocat pour l'Association des propriétaires du Québec

 

La Régie rend accessible dès aujourd’hui un outil de calcul sur son site Web.

Vous pourrez ainsi établir l’augmentation du loyer, en tenant compte de la variation des taxes municipales et scolaires, des assurances, des améliorations majeures, ainsi que de l’ensemble des coûts d’exploitation de l’immeuble. Le formulaire sera disponible en format papier dans les 25 bureaux et points de service de la Régie à compter de la seconde semaine de février.