La soeur d'Eugénie Bouchard témoigne contre un présumé harceleur

Un homme obsédé par la soeur cadette d'Eugénie Bouchard fait face à des accusations de harcèlement et de communications harcelantes.

Charlotte Bouchard a témoigné en Cour en anglais aujourd'hui pour faire taire ce présumé harceleur. Une ordonnance de non-publication nous empêche de révéler le contenu de son témoignage. Elle a porté plainte au Service de police de la Ville de Montréal en septembre 2017.

Danny Arsenault, 40 ans, de Verdun, l'aurait harcelé via les réseaux sociaux, de septembre 2014 à décembre 2017. Il a été arrêté en février 2018. Il s'agit de sa troisième accusation de harcèlement. Une évaluation de son état mental a été demandée. L'accusé qui se représente seul sera de retour en cour le mois prochain. 

Charlotte Bouchard est très populaire sur les médias sociaux. Elle compte notamment 78 000 abonnés sur Instagram.

À sa sortie du tribunal, la jeune femme de 23 ans, qui demeure maintenant à Londres, s'est dite heureuse que ce soit terminé. 

 «J'espère que ça pourra aider d'autres personnes qui vivent la même chose et les encourager à en parler.» - Charlotte Bouchard

Elle souhaite que les harceleurs arrêtent et réalisent que leur comporter affecte les gens.

«C'est une invasion dans la vie privée et ce n'est pas correct.» - Charlotte Bouchard