Le capitaine de l'équipe Canada junior victime de messages haineux

Le capitaine de l'équipe Canada Junior a reçu une vague de soutien du milieu politique et sportif après avoir été victime de messages haineux à la suite de la défaite de l'équipe contre la Finlande. 

Tout a commencé lorsque Maxime Comtois a raté un tir de pénalité en prolongation lors du match de mercredi soir. Il s'est ensuite retrouvé à être la cible d'attaques d'amateurs frustrés sur les réseaux sociaux. Des centaines de messages insultants voir même violents ont déferlés sur son compte Instagram. Certains des messages faisaient allusion au fait qu'il était francophone d'autres l'invitaient même à mettre fin à ses jours. Des commentaires auraient aussi été dirigés vers sa copine. 

L'équipe les Voltigeurs de Drummondville dont fait partie l'attaquant de 19 ans, s'est portée à sa défense ainsi que l'agence qui le représente, le Roy Sports Group.  

« Comme je vous dis, nous on reste derrière le joueur là-dedans et on appui Maxime à 100 %. C'est un gars qui est dédié à son sport et ne mérite certainement pas d'avoir été varlopé de la sorte. »  

 -directeur général des Voltigeurs de Drummondville, Stéphane Desroches

« Il est honteux et incompréhensible que des lâches se cachent derrière les réseaux sociaux pour lancer des attaques aussi vicieuses sur ces jeunes qui se sont battus fièrement pour leur pays. » 

-extrait du communiqué du Roy Sports Group

  Au moment d'écrire ces lignes, le président de Hockey Canada Tom Renney, n'avait pas encore commenté officiellement.                                   

" Je n'ai pas lu les insultes, donc je préfère ne pas les commenter. Nous allons faire un suivi c'est certain."

 Maxime Comtois n'a accordé aucune entrevue depuis.