Le CN procède à des mises à pied à quelques jours de Noël

Le Canadien National poursuit ces jours-ci les licenciements annoncés au début du mois de novembre. 

Des employés non syndiqués, du personnel-cadre, des consultants et des contractuels de Montréal se font montrer la porte à quelques jours de Noël. Les travailleurs congédiés doivent signer une quittance pour avoir droit à la prime de séparation. 

Le contrat consulté par Bell Média stipule que les employés ne doivent pas faire de commentaires publics ou plaintes pouvant atteindre la réputation du CN

Le transporteur ferroviaire refuse de préciser le nombre exact de travailleurs affectés. 

"Les changements auront une incidence sur l’ensemble des fonctions et des niveaux hiérarchiques non syndiqués dans le réseau à l’échelle nord-américaine. (...) Ils permettront également d’aligner les coûts de gestion de la main-d’œuvre sur la croissance des volumes." - Alexandre Boulé, porte-parole du CN dans une déclaration envoyée à Bell Média. 

Le CN a déclaré un bénéfice net de 1,134 G$ au dernier trimestre, en hausse de 18%.